Côté foot

Respect : la première règle du jeu !

Estelle Courseaux franchit la barrière- Hauts de France

Respect pour toutes ces femmes qui osent “franchir la barrière” et s’investir au sein des clubs ! Car le football n’est plus ce milieu quasi-exclusivement masculin, et c’est tant mieux. Estelle Courseaux, jeune maman de 37 ans, illustre parfaitement cette féminisation sous les couleurs de l’AS Maignelay Montigny, dans l’Oise, où ses deux fils, sa fille et son mari sont aussi licenciés. Educatrice certifiée CFF1, responsable jeunes et dirigeante U10-U11, elle donne chaque semaine entre 8 et 10 heures de son temps comme bénévole : “Pour moi, les meilleurs moments sont les sourires des enfants lors des entraînements !”.

Le District de Moselle unifie son football – Grand Est

Respect de la différence à Farébersviller, en Moselle, où était organisé début février un tournoi de futsal unifié qui a fait la joie de ses participants. Le principe du foot unifié est de composer des équipes réunissant joueurs valides et joueurs déficients intellectuels, permettant ainsi de favoriser le vivre-ensemble et l’ouverture aux différences de chacun. Et dans ce domaine, la Moselle est depuis la saison 2012-2013 un département moteur en agissant largement pour l’inclusion du handicap dans le sport. Le District du 57 s’inscrit aussi dans cet objectif et fait figure de référence grâce à sa commission football unifié et ses précieuses actions.

Fabien Mercadal et le respect des supporters – Paris Ile de France

En plus d’être un entraîneur pro pointu tactiquement, Fabien Mercadal cultive aussi une grande humanité, avec son groupe comme avec l’environnement du club. Récemment, l’actuel coach du Paris FC en Ligue 2 s’exprimait sur ces supporters passionnés sur sofoot.com : “Lorsque j’entraînais Dunkerque en National, des gens de Dunkerque étaient venus jusqu’à Luzenac, en voiture perso, ils n’avaient pas pris l’autoroute car ils n’avaient pas d’argent. Ils ont dormi sur place, dans la voiture, avec un bébé. J’en ai la chair de poule quand j’en parle, parce que si tu ne te défonces pas sur le terrain pour des gens comme ça, pour qui tu le fais ? Ces gens-là, ils existent dans tous les clubs, tu dois les respecter”.

Rédaction par la revue Vestiaires

00:00 / 00:00