Côté foot

Le partage solidaire

L’AS Furiani Agliani soutient les victimes du 5 Mai – Corse

L’AS Ohlungen S’engage auprès de Willy – Grand Est

La ville de Calais Finance la formation des éducateurs – Hauts de France

Le staff et les joueurs du club pensionnaire de N2 se sont joints à la chaîne de soutien lancée par Toifilou Maoulida, l’ancien buteur du Sporting Club de Bastia. En effet, après la catastrophe de Furiani et l’effondrement de la tribune du Stade Armand Cesari le 05 mai 1992, l’objectif de cette opération de communication etait de soutenir les familles des victimes en demandant aux instances qu’aucun match professionnel ne soit joué en ce jour de deuil pour l’Île de Beauté. Grâce à la célèbre « bandelette », Patrick Videira (entraîneur) et Cedrik Ramos (entraîneur adjoint) ont donc affiché leur solidarité sans faille avec le peuple corse.

À l’occasion de la 19ème journée de championnat de Régional 3 Alsace, le club du Bas-Rhin avait décidé d’organiser une « journée spéciale Willy ». Atteint d’une maladie lysosomale, ce petit bonhomme a eu la chance de vivre beaucoup d’émotions et de surprises, notamment celle d’être le 15ème homme de l’ASO. Il a ainsi pu prendre part au protocole d’avant-match avec les 25 acteurs. Grâce à la générosité de tous les spectateurs présents, ce sont plus de 1100€ qui ont été récoltés en faveur de la recherche. Chapeau pour cette superbe initiative !

Le service des sports de la ville de Calais a pris la décision de financer la formation des éducateurs de son territoire. Grâce à l’idée et au projet mis en place par Christophe Protin (photo), membre important du service des sports, titulaire du Brevet d’État et éducateur en R1 Féminine, la ville est partie à la conquête d’éducateurs en s’adressant uniquement aux présidents de club. Au final, ce sont près de 70 éducateurs concernés par cette belle initiative et une enveloppe de 10000€ que la ville leur a réservé pour financer cette opération. « Investir sur la formation, c’est garantir l’avenir du football ! »

Rédaction par la revue Vestiaires

00:00 / 00:00